Petits curieux

Concocté par Anadyomene le 9 mars 2011 ♥

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Sanstitre1-copie-2.jpgCela fait plus de 7 mois que je n'ai pas posté ici. J'ai juste déserté ce blog par manque d'intérêt. Je ne sais plus raconter ma vie, et je n'ai plus envie de vous l'exposer... C'est peut-être tant mieux. M'enfin, je n'ai pas arrêter de bloguer pour autant, et je suis même restée fidèle à la plateforme ! 

Parfois, je m'amuse à regarder les mots clés qui ont amené sur mon blog. Je m'émerveille toujours de voir que ce blog à encore quelques visites par jour malgré ces 7 mois d'inactivité. J'ai donc décidé de vous faire un petit Top 5 des mots clés. (Source : Google Analytics)

 
N° 5 : " J'ai du rabe" 
Je dois avoué que je ne vois pas trop le rapport avec ce blog mais j'ai tout de même vraiment adorer le fait que quelqu'un est eu l'idée de chercher ça sur internet. Quel était le but ? Tu veux que j'te file mes restes ? Tu as un peu trop de rabe et tu voudrais t'en débarrasser ? 

N°4 : " Ce fût bref mais intense "
Je ne sais pas si c'est mon cerveau qui y voit une allusion coquine mais je me demande ce que l'auteur de cette requête voulait trouver ? Des témoignages de femme comblée malgré la vitesse extrême de leur partenaire ? Des amateurs de sensation forte en manque d'inspiration ? Non, je vois pas ... 

N°3 : "Repas qui fait grossir"
Décliné en plusieurs requête comme "repas qui fait grossir vite", "plat qui fait grossir", "plat de pomme de terre qui fait grossir". A l'heure où j'essaye de me débarrasser tant bien que mal de mes kilos superflus, ça me fait sourire de savoir que certains en voudrait. Je vous les donne. Par contre, les pommes de terre ne font pas grossir en tant que tel. Si vous voulez grossir avec des pommes de terres ? Rajouter du beurre, voire du saint doux, du fromage, une bonne dose de charcuterie (avec le plus de couenne possible) arrosé le tout d'une demi bouteille de vin blanc, et répéter l'opération autant de fois que nécessaire. 

N°2 "Osons sortir sans soutif"
Voici un bel appel. Je ne sais pas si la requête visait à m'inviter à la liberté mamaire ou si cette demoiselle avait besoin de soutien (HAHA). A moins que ce soit un voyeur ayant besoin de voir du téton par transparence. Allez savoir !

Et mon N°1 "Chaussure transformé en animal"
Alors même si je n'ai pas fait d'étude de cordonnerie, j'ai du mal à imaginé. L'inverse encore, je veux bien. Demandez à Cendrillon... Mais là, essayer de transformer une chaussure en animal... Non, vraiment, ce blog ne pourra absolument pas vous aider. Essayez donc de demander l'aide d'Harry-Potter ou de Merlin l'Enchanteur... 
 
A bientôt !

A Paris, au mois d'août...

Concocté par Anadyomene le 29 août 2010 ♥

http://anadyomene.cowblog.fr/images/photo.jpg*
Chaque rue, chaque pierre
Semblaient n'être qu'à nous
Nous étions seuls sur terre
A Paris au mois d'août
*

Charles avait raison. Paris semblait si calme, si désert en plein mois d'août. Même si les touristes s'y sont précipités en masse cette année, les rues paraissaient bien désertes, les petits commerces (ouverts) semblaient être ouverts que pour nous, les transports en commun étaient vides. C'était bon, c'était doux. Paris semblait être là que pour les stagiaires qui font vivre les entreprises l'été. Mais la rentrée approche à grand pas. Les rues sont à nouveau remplis de gens pressés, de femmes en tailleurs et tallons, de pingouins à attaché-cases. Les transports sont à nouveaux bondés, il y règnes une atmosphère lourde, moite et mal odorante... Pas de doute, le mois d'août est fini, balayé par septembre. Le retour à la dure vie parisienne : on annonce une grève des transports la semaine prochaine...


 

 

Rangé dans : I ♥ Paris

10 réflexions

Le village de Plaisance

Concocté par Anadyomene le 24 juillet 2010 ♥

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/002JPGeffected.jpg
Une rue paisible d'un village provençal ? On pourrait y croire vu le calme qui règne dans cette rue, vu la verdure des glycines qui recouvrent les murs en plein été. Mais non, ne ne sommes pas dans le Sud de la France. Ici, pas de cigales, pas de grosses chaleurs. Nous sommes à 2 rues parallèles de chez moi, dans le 14ème arrondissement de Paris. Cette magnifique rue, c'est la Rue des Thermophyles... Laissez -vous guider.

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/001JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/003JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/006JPGeffected.jpg

La nature semble avoir repris le dessus sur les constructions humaines. Ils règnent ici une douce odeur de fleur, qui doit être encore plus agréable au printemps.
 
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/011JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/009JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/013JPGeffected.jpg

Marchez doucement dans cette rue, ouvrez grand les yeux, et regardez bien autour de vous. Vous verrez à quel point la vie semble différente ici. Aucune voiture dans cette rue, seuls les scooters et les vélos ont leur place ici.

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/027JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/025JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/028JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/031JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/038JPGeffected.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/039JPGeffected.jpg

L'histoire de cette rue fait rêver. Alors si vous souhaitez en savoir un peu plus, voici comment à été créer ce petit bout de paradis en plein Paris :

" La traversée de l'ancien village de "Plaisance" réserve bien des tours et détours. Plaisance... un nom évocateur pour un nouveau village fondé dans une étendue presque déserte, dont Hugo se plaisait à décrire la "mélancolie pénétrante". C'est à partir de 1832 que ces terres isolées qui dépendaient de l'important bourg de Vaugirard attirèrent les spéculateurs qui y tracèrent d'étroites voies et lotirent leurs rives. Des "aspirants aux petits lopins", des employés pour la plupart, acquirent ces modestes propriétés en assez grand nombre pour accroître la population de manière significative. En 1845, le sieur Chauvelot créa le village des Thermophyles et la rue du même nom, ainsi que le passage Léonidas. Vaugirard protesta, arguant que cette nouvelle opération attirait dans les environs une population bruyante. Mais rien n'y fit : les "castors ouvriers" resistèrent et s'implantèrent solidement sur leur nouvelles terres. Les impasses en "arêtes de poisson" que sont les villas Jamot, Duthy, Mallebay, Deshayes ou Collet témoignent elle aussi du courage et de l'obstination des fameux batisseurs."
Paris Secret et Insolite, p.184

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/040JPGeffected.jpg
 

Difficile de se dire qu'il y a un peu moins de 2 siècles, il n'y avait ici que de vertes prairies et pas l'ombre du grand Paris d'aujourd'hui...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/042JPGeffected.jpg
Continuez votre promenade jusqu'à arriver au bout de la rue, juste avant le virage...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/043JPGeffected.jpg
.. et retournez vous pour admirez la beauté de cette rue qui semble hors du temps parisien.

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/044JPGeffected.jpg
 
http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/047JPGeffected.jpg
Continuez votre chemin pour admirer les dernières maisons de la rue. Vous arriverez à un croisement. Surtout ne continuez pas tout droit, vous passeriez à côté de la fin de la rue. Prenez plutôt à gauche.

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/051JPGeffected.jpg

Vous arrivez face à une impasse peu engageante. Mais tout aussi calme que le reste de la rue.

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/052JPGeffected.jpg
A gauche, un terrain vague aux allures de fêtes foraine de fortune. Un panneau avec une feuille à l'encre délavé indique "Merci à tous ceux qui nous ont aidé à organiser la fête des thermophyles. Voici donc les vestiges d'une kermesse qui rappelle l'histoire communautaire et soudée des castors du quartier...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/055JPGeffected.jpg

Un peu plus loin, un petit square offre un dernier instant de verdure à la ville. Quelques parisiens profitent des rayons du soleil et des températures clémentes de la saison. Vous verrez même, sur les grilles qui séparent le square de la rue, des fleurs magnifiques et assez amusantes...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/058JPGeffected.jpg
Et c'est ici que ce termine le bonheur hors de Paris. On revient à la réalité en arrivant au croisement avec la rue Didot...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/thermophiles/059JPGeffected.jpg

Rangé dans : Photomavie

9 réflexions

De l'eau a coulé sous les ponts

Concocté par Anadyomene le 18 juillet 2010 ♥

http://anadyomene.cowblog.fr/images/zmariage.jpgJe n'ai aucune excuse valable a fournir si ce n'est que ces deux derniers mois ont été très remplis. J'ai aussi l'excuse facile de dire que je n'ai plus cette facilité d'écriture que j'avais il y a quelques années. Bon, d'accord, ce n'est pas une excuse. La meilleure excuse serait peut être de vous dire que je n'ai pas eu une seconde à moi entre une opération, une convalescence, des cours à rattraper, un déménagement et un début de stage..
Pour un bref résumé de ma vie : J'ai déménagé à Paris pour 6 mois (jusqu'à décembre), Mr Glü et moi habitons un charmant petit studio dont j'aurai l'occasion de reparler ici. Je suis en stage dans une grande entreprise et ça c'est un peu le bonheur ! Pour le reste, je vous promet de faire de mon mieux pour continuer à partager avec vous quelques recettes, quelques idées et quelques photos...

PS : J'ai changé un peu la peinture du blog, qu'en pensez-vous ?

Rangé dans : I ♥ Paris

20 réflexions

La source

Concocté par Anadyomene le 18 mai 2010 ♥

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/048.jpg
Ce WE, je retourne au pays, ou à La source. Ces vallées vertes qui ont bercé mon enfance. Ce Mont-Blanc imposant, massif, mais si beau tout de blanc vêtu. Ces longues étendues de champs, vide de tout sens...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/067.jpg(Je sais, elle est trop saturée...)

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/069.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/056.jpg

Mais rentrer au pays, c'est également côtoyer les petites, et les moins petites bêtes...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/149.jpg
http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/176.jpg
Mais surtout, rentrer au pays signifie que l'on pourra remplir ses yeux des couleurs du jardin, fouler l'herbe fraichement coupée de ses pieds nus, se remplir les narines de toutes les odeurs fraîches et vivifiantes de la campagne... 

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/fleur.jpg
En bref, rentrer chez soi, même lorsque l'on y a habiter pendant plus de 18 ans, c'est de nouveau un dépaysement total, un relâchement total ,un abandon des sens à la nature...

http://anadyomene.cowblog.fr/images/Nature/181.jpg

Rangé dans :

130 réflexions

Créer un podcast